Q U I     S U I S  –  J E     ?

 

ENFANCE & ADOLESCENCE

 

Né un 18 juin 1991, les débuts de mon expérience sur cette Terre sont difficiles.

J’ai le souvenir d’une enfance où je me sens perdu : le sentiment de solitude est omniprésent, je me sens sans repères, je suis triste.

À l’adolescence, mon mal-être est encore plus intense et je ne me sens pas soutenu.

 

Je cherche à l’extérieur. Je cherche à l’intérieur ; je n’ai pas les ressources à cette époque pour vibrer la Vie qui me traverse. Je ne la sens pas et personne n’est en mesure de m’en faire connaître le goût.

Je suis comme dans un étau : coupé de moi-même, sans Centre. Exsangue de la Vie.

Je suis plongé dans la haine, la colère et le ressentiment. Exister est insupportable pour moi. Aveuglé, je pense plusieurs fois à mettre un terme à l’expérience que je vis sur Terre.

A l’âge de 17 ans, je fais la rencontre d’une Femme. A ses côtés, je m’éveille au Mystère que Je Suis. Des voiles tombent. Je plonge en moi et découvre mes véritables Racines. Dans les eaux profondes et matricielles, j’épanche ma soif et commence à goûter à la réalité de l’Un en moi.

 

Je goûte la Vie, en conscience.  

 

LA RECHERCHE DE L’ABSOLU

 

J’entre alors dans une phase de découvertes et d’expérimentations intenses. Je cherche. Mes voyages intérieurs m’amèneront à explorer des espaces inconnus, à l’excès.

Je me brûle les Ailes.

En ces temps-là, mon credo était le suivant : « Je marche parmi vous, mais je ne suis pas des vôtres ». Je ne supportais pas ce monde, une voix dans ma tête résonnait : « C’est la dernière fois que tu viens sur cette planète, plus jamais tu ne te réincarnes ici».

J’ai tellement de compassion et de tendresse quand je me relie à cette personne, à son cœur si brisé qu’il se sent séparé de son unité fondamentale.

 

BOUSCULÉ PAR LA VIE ; INITIÉ PAR LA VOIX DU SILENCE

 

Au seuil de l’éternité, je m’incline à ses pieds et dans la lenteur que la grâce confère, j’entre dans l’Espace.

Je suis béni, dans le Silence.

 

En juillet 2015, je fais, avec Margot, une expérience mystique. Durant une semaine, je vibre fort…

Tout ce que je croyais être « moi » s’est envolé. Le masque est tombé.

Nu, je me suis prosterné devant l’Éternel, découvrant, ébahi, que je suis possédé par mes croyances, aussi subtiles qu’elles puissent être.

Je goûte à l’Un de la Réalité. Cette fois ci, non plus de l’extérieur, mais bien de l’intérieur. J’incarne pour la première fois de cette expérience-vie la Vie en moi :

 

Je suis ce dont je me délecte !

 

Suite à cet éveil suivront cinq années de traversée du désert, redécouverte de mon humanité. Cinq années pour intégrer et renforcer l’Esprit-sain, faire croître le germe et assister à sa floraison.

 

Dans l’Obscurité puissions-nous percevoir la lumière de son Amour. 

Dans le Silence, puissions-nous nous éveiller à la réalité de notre Unité.

Puissions-nous trouver les joyaux du Corps et faire rugir la pureté de Ses

Flammes.

Puissions-nous séparer l’Or de sa gangue et le déposer à Ses pieds.

Nos Cœurs divisés se rejoigne en Son Cœur, Unifié.